“Ma ville de demain”… A découvrir dès maintenant  !

Malgré l’épidémie de COVID-19 qui a coupé court au projet “TRAMES – Ma ville de demain”, les élèves du collège Nonnon ont bien travaillé et vous dévoilent aujourd’hui leurs enregistrements et une partie de leurs travaux !

Nous vous avions communiqué notre engagement au coté de l’association KWATA sur le projet “TRAMES – Ma Ville de Demain” dans un précédent article. Pendant 3 mois nous avons travaillé main dans la main avec les 4e Bois de Roses du collège Eugène Nonnon afin d’imaginer le Cayenne du futur grâce… AU SON !

Nous avons suivi la logique d’une pédagogie de projet au fil de 5 séances ( + 2 non réalisées due à l’épidémie COVID-19) visant à la création d’une exposition sonore interactive qui devrait se tenir malgré tout lors de la fête de la Nature 2020. Au programme :
Exploration des paysages sonores de Guyane et sensibilisation à son patrimoine
Développement du sens de l’écoute, de repères spatiaux-temporels sonores, d’un vocabulaire particulier, le tout de manière ludique et au cours de débats.
Réalisation d’enregistrements à l’aide de matériel professionnel et en autonomie sur le terrain !
Traitement du son et utilisation dans le cadre de réflexions sur la pollution urbaine, l’impact des activités humaines sur la biodiversité et sur les sociétés, ou encore sur les rapports sociaux.

Vous pouvez dès à présent découvrir leurs enregistrements sur le CARTE SONORE de “PePaSon” ! (Enregistrements en vert)

Selon les modalités de déconfinement nous poursuivrons le travail de réflexion et de création dans les mois qui viennent avec au programme : Expression littéraire et artistique inspirée par les paysages sonores, analyses techniques et scientifiques, projection d’un “paysage sonore de demain”…

Voici déjà un exemple de travail très simple mais riche que vous pouvez reproduire avec vos propres élèves : Chaque élève devait, en rentrant chez lui, s’asseoir 5min et noter un son désagréable, un son agréable. S’en suit un débat sur les disparités entre les élèves, l’hygiène acoustique de leurs lieux de vie et les améliorations possibles ! Voici nos résultats bruts :